IsAssMat

Vis ma vie d'assistante maternelle

Un ouragan en avril

Classé dans : Non classé — 18 avril, 2017 @ 10:34

Nous sommes à la fin de ce week-end de Pâques et bien qu’on ait pu profité d’un jour de repos supplémentaire, le week-end n’en fut pas moins chargé… La venue de papi et mamie, le début des vacances scolaires, la chasse aux œufs et c’était aussi l’anniversaire de Candice….

C’est le 16 avril 2010, un vendredi, que notre jolie Candice a agrandi notre famille. Un jour de printemps baigné par le soleil et des températures plus que clémentes et pourtant ce jour là c’est un ouragan qui nous ait tombé dessus…

Candice, déjà, in utero, avait su se faire remarquer. Demandant du repos total à sa maman dès le quasi début de la grossesse, elle ne s’est pas faite discrète en suivant. C’était le bébé farceur qui se cachait lors des échographies, le bébé qui faisait des galipettes à m’en déformer le ventre….

En fait, dés le début nous aurions dû deviné que ta venue n’allait pas être de tout repos….. Ce vendredi 10 avril 2010, c’est un peu dans l’angoisse d’avoir eu un mal de ventre quasi continu toute la nuit, qu’après avoir déposé ta grande sœur chez nounou Fred, nous sommes allés à la maternité. Nous n’étions pas pressé…je me sentais bien, j’avais fait le ménage et le repassage à la maison avant de partir et il restait encore 15 jours avant le terme. Bref, on est partis sereins, sûrs de revenir quelques heures plus tard, puisque je n’avais pas de contractions à proprement dit.

Après un monito de 30 bonnes minutes car tu jouais avec les capteurs, l’auscultation nous dira que je suis à quasi dilation complète et qu’il faut vite passer en salle d’accouchement. Mais comment est ce possible de passer en salle d’accouchement sans avoir de contractions?????  sans avoir aucune douleur??? Et bien ça restera toujours un mystère, même 7 ans après….. Une petite péridurale au passage, un bon coup de stress pour le personnel hospitalier et nous étions prêts à t’accueillir malgré que tu donnais encore pleins de coups de pieds…… En fait, tu devais préparais ta sortie…faire le ménage dedans avant de quitter l’endroit qui t’avait fait grandir pendant 8 mois et demi….. à peine 30 minutes plus tard, tu naissais….. tel un boulet de canon…..telle une tempête en plein mois d’avril…. sans qu’on ait le temps de finir de s’installer….. alors que la sage-femme te demandait de l’attendre….Tu es arrivée en force, sans l’aide de personne, sans attendre de savoir si c’était le bon moment ou pas, en criant….en criant fort et longtemps…..

Aujourd’hui, quand je me rappelle ta naissance et que je te regarde grandir, je me dis que tu n’as pas changé, tu es comme ça!  Tu es la petite fille au caractère si trempé, la petite fille énergique et toujours aussi râleuse…..

Candice, ma deuxieme fille. Ta naissance te ressemble tellement, c’était déjà tellement toi! Celle qui arrive sans qu’on l’attende…celle qui aime que tout soit ordonné….celle qui passe même si le passage est trop étroit, celle qui agit et qui réfléchit après, celle qui dit tout fort ce qu’elle pense, celle qui veut tout ou rien mais surtout pas un morceau, celle qui râle tout le temps et souvent pour pas grand chose, celle qui adore le chocolat, celle qui apprend sans difficulté (et ça a le don d’énerver ton aînée), celle qui a beaucoup de copains et pas de copines, celle qui préfère de loin les joggings et les baskets et qui déteste les trucs qui serre, celle qui adore construire toujours plus haut…. Gare à celui qui se pose au milieu de ton chemin…ton signe astrologique te colle au corps… Bélier, fonceur et déterminé!

Mais derrière cette apparence, se cache une autre petite fille.. Une petite fille que seuls ceux qui veulent te connaître peuvent découvrir. Une petite fille qui semble dure mais qui a un cœur gros comme la planète et qui se soucie du bien-être de ceux que tu aimes. Une petite fille sensible qui ne montre rien à personne mais que nous, parents, savons détecter. Une petite fille généreuse, toujours prête à donner des stickers ou autres figurines aux copains de classe. Une petite fille travailleuse et assidue en classe uniquement si la maitresse sait t’intéresser et te féliciter. Une petite fille qui adore les défis mais qui se met une pression énorme. Une petite fille qui ne s’accorde aucun faux pas. Il faut être la meilleure coûte que coûte.

Candice, ma cadette. Tu n’as pas une place facile dans cette fratrie de 3 filles. Depuis la naissance de ta petite sœur, il t’aura fallu presque 2 ans pour trouver ta place oscillant entre un positionnement d’ainée et un positionnement de bébé de la famille. Ca a été dur et compliqué pour nous 5. Nous sentions ta difficulté et nous t’aidions au mieux presque toujours, mais il était nécessaire que tu fasses ce cheminement seule. Ce n’était pas à nous de te donner une place, mais c’était à toi de trouver où tu te sentais le mieux. Aujourd’hui, je pense que tu sais où est ta place de deuxième. Tu passes d’aussi bons moments avec ta grande sœur qu’avec ta petite sœur. Rien n’est figé…je me doute qu’en grandissant, ce positionnement évoluera. J’espère que tu t’adapteras le plus facilement possible.

Candice, mon bébé. Parce que même à 7 ans, tu restes un de mes bébés. Mon bébé câlin qui aimait dormir contre moi et uniquement contre moi…. mon bébé glouton (12 tétées par 24h pendant 9 mois ouille), mon bébé râleur qui nous a fait passé plus d’une soirée atroce car avec toi c’était du non stop, mon bébé fonceur qui a marché à 10 mois et a mangé seule à 14 mois….

Candice, ma grande fille de 7 ans.  Tu as grandi tellement vite…Aujourd’hui, tu es la seule qui sait me faire monter dans les tours autant que me faire rire. Tu es la seule qui sait me faire devenir rouge de colère et oser me réclamer un câlin juste après. Tu es la seule à m’emmener dans mes propres limites. Tu es la seule qui me ressemble autant….

Quand je t’observe, je me revois enfant…. Je sais déjà que certains de tes comportements te porteront défauts, je sais déjà que ton caractère se lissera un peu en vieillissant….. Je ne serai peut être pas la meilleure des conseillères mais je t’aiderai…..avec mon expérience je te donnerai des pistes…et puis toi seule fera tes choix et toi seule te prendras des murs en pleine tête…. C’est ainsi qu’on apprend, c’est ainsi qu’on avance, toi et moi..

Il y a quelques temps, lorsque je discutais avec mon amie Coco, des difficultés de relations que nous pouvions avoir toi et moi, elle m’écoutait attentive et puis elle a souri. Je lui ai demandé pourquoi ça l’a faisait sourire et elle m’a répondu « Mais en fait, Candice, c’est ton miroir »…. Depuis j’y pense tout le temps… elle a raison Coco. Toi, ma Candice, tu es mon miroir…. et comme chacun le sait, il est toujours compliqué de se regarder sereinement dans le miroir. Alors toi et moi, on s’observe, on se regarde et on essaie d’avancer…On essaie de construire notre relation mère-fille.

Candice, mon chonchon. Aujourd’hui, j’aime la grande fille vive et pétillante que tu es. Conserve ton humour car tu es si drôle et qu’il te sort de bien des situations délicates… Garde ta volonté et ta combativité, ils seront des alliés précieux…. Continue à prendre de la confiance en toi….. Essaie de nous écouter un peu plus…. Et s’il te plait, arrête de commencer toutes tes phrases par « Oui MAIS »… c’est épuisant!!! :)

Joyeux 7 ans mon ouragan d’amour <3

candice                                                                                                                                      candice1

 

 

« La couleur des émotions »

Classé dans : Coin lecture — 11 avril, 2017 @ 1:17

emotion

Chez le tout-petit de moins de 3 ans, s’il y a bien une chose qui est compliqué à exprimer c’est le ressenti…

Nous adultes, on se lève le matin, nous sommes capables de dire si nous nous sentons bien, pas bien , fatigué, en forme, paresseux, stressé, anxieux, nerveux, joyeux…. Les tout-petits, eux, ne savent pas l’exprimer. En premier temps car il leur manque l’essentiel: le langage… Mais même une fois les premiers mots acquis, il est toujours très difficile de savoir exprimer ce qu’il ressent.

Et un petit qui n’a pas acquis la communication verbale, il va communiquer autrement. C’est ce qu’on appelle la communication non-verbale…autrement dit il va extérioriser son ressenti en actant….. On a alors un panel de possibilité…. plus ou moins violente…. Il peut pleurer, crier, hurler, pincer, mordre, taper, bousculer, s’isoler….. C’est à nous, adulte, d’essayer de comprendre ce qu’il ne va pas. Chez le bébé, les pleurs peuvent être signes de fatigue, de faim, de mal-être, de douleur…. Chez le plus grand, les pleurs peuvent aussi venir d’un conflit, d’un haussement de voix, d’un comportement non adapté….

En ce moment, j’ai une p’tite troupe de 3 grands proches des 3 ans. Et même si chaque jour, leur langage s’embellit et s’enrichit, il sont bien en difficulté lorsqu’il s’agit de me dire ce qu’ils ressentent. Ils savent me dire,si un conflit arrive, comment ça s’est passé…ce que le copain a fait ou non…. mais ça s’arrête aux faits….

J’ai trouvé pour répondre à cela un joli support….à lire!

« La couleur des émotions » : c’est un ouvrage animé qui raconte l’histoire d’un petit monstre qui se lève un jour du mauvais pied et qui se sent tout barbouillé… il est perdu dans son cœur et dans sa tête. Une petite fille lui explique alors que pour se sentir bien il faut savoir ranger ses émotions en les séparant. Pour cela, il faut savoir les reconnaître…. Alors l’histoire nous emporte à la définition des émotions : la joie, la tristesse, la colère, la peur et la sérénité. Chaque émotion est décrite dans une double page et correspond à une couleur. A la fin, le petit monstre a réussi a séparer, chacune dans une bouteille, toutes les émotions qui le barbouillaient et il retrouve ainsi son équilibre.

En plus d’être très accessible, ce livre est vraiment joli. Les illustrations sont simples mais le côté « pop-up » lui donne ce petit truc en plus.

C’est notre lecture du moment, on le lit, relit, rerelit…. avec les petits et aussi avec les grandes (mine de rien). Lorine l’a étudié en classe en moyenne section et l’adore!

Les petits se le sont vite appropriés et maintenant quand survient des pleurs, des cris, des têtes tristounettes….. on prend le temps de discuter comme avant et je leur demande, en plus, ce qu’ils ressentent. Ils ne savent pas forcément me dire s’ils sont tristes ou joyeux ou en colère mais ils me disent « je me sens comme le monstre rouge » ou on attrape le livre et ils me montrent. Alors je peux les aider à nommer cette émotion qui est la colère et on réfléchit ensemble à ce que l’on pourrait faire pour se sentir mieux…. C’est déjà énorme non???

 

Infos: « La couleur des émotions » de Anna Llenas aux Editions Quatre Livres – 21.90€

joie

 

Coin lecture : nouvelle rubrique

Classé dans : Au jour le jour....,Coin lecture — 11 avril, 2017 @ 11:45

Allez, soyons fous! Encore une nouvelle rubrique!!!!!

Parce que la lecture occupe bien 10% de notre journée. Parce qu’on lit tous les jours des histoires… des longues en plusieurs fois, des courtes, des répétitives, des « connues par cœur »…. bref j’aime les livres et j’essaie de faire aimer les livres à ceux qui m’entourent. Parce que dés que j’ai su lire, je me suis plongée dans une multitudes de livres. Parce qu’enfant je passais mes mercredis et mes samedis entier à la bibliothèque située à côté de la maison. Lire m’a beaucoup appris et m’apprend encore beaucoup, lire est encore quelque chose d’important dans ma vie même si j’ai moins de temps à y consacrer. Lire est un PLAISIR.

Je trouve important d’apprécier la lecture. Savoir prendre du plaisir à flâner à la librairie à la recherche du livre qui nous fera rêver. Savoir prendre du plaisir à s’installer et se plonger dans l’histoire du livre. Je ne sais pas si c’est quelque chose d’inné ou si ça s’apprend….?  Dans tous les cas, je pense qu’un enfant qui est au contact des livres depuis tout-petit y sera forcément plus sensible qu’un enfant à qui l’on a jamais lu d’histoire.

C’est quelque chose qui me tient d’autant plus à cœur à l’heure où nous vivons. Entourés du multimédia et du digital, à l’heure où Google est plus connu que le petit Larousse, les petits sont presque aussi à l’aise avec une tablette qu’avec un livre. Vous apprendrez au fur et à mesure de ce blog que j’aime évoluer en tant qu’adulte dans ce monde connecté aux réseaux sociaux et que Google me facilite souvent bien la tâche dans mes recherches. Mais je m’efforce de préserver mes filles de tout cela. Je suis assez réfractaire à tout ce qui est écrans, tablettes, consoles…A la fin d’une période scolaire si elles ont bien travaillés, je leur offre un LIVRE et je fais de la lecture une chose primordiale.

Donc chez moi, on commence les livres tout-petit. On débute par des petits livres à toucher, puis des petits livres avec des illustrations simples, des imagiers….En grandissant, on augmente la taille du livre, on adapte nos lectures. Mais dés le tout-petit-enfant, on écoute tous ensemble les histoires. Bien souvent, on s’installe dans le canapé ou par terre pour écouter une histoire. Selon les jours, cela permet de calmer l’excitation, de rigoler, d’expliquer des mots simples, de faire parler l’enfant quant à son propre vécu….. La lecture est source de savoir et elle permet de faire parler l’enfant, de développer le langage, ce qui est pour moi une des priorités des 18m-4ans. Il y a notre traditionnelle petite lecture avant la sieste alors que tout le monde est prêt à aller au lit.

Nous allons parfois à la médiathèque également, histoire de renouveler nos supports de lecture.

A travers cette rubrique, je vous invite à partager nos lectures, nos livres fétiches, nos livres coups de cœur, nos livres délaissés…..

On commence de suite avec une bel ouvrage!…

DIY : poisson d’avril

Classé dans : DIY — 31 mars, 2017 @ 12:31

poisson

Une p’tite rubrique DIY ça vous tente???

Allez c’est parti….on inaugure avec nos jolis poissons d’avril! Et oui le 1er avril c’est demain :)

Pour fabriquer vos poissons-CD il vous faut:

-des CD de récup (ou pas)

-des gommettes

-du papier cartonné couleur

-un oeil

-de la colle forte

Après, rien de compliqué…. On découpe dans le papier cartonné couleur: une bouche, 2 nageoires et une queue pour notre poisson. On vient coller le tout à notre CD et on laisse les enfants décorer leur poisson avec les gommettes…

C’est rapide et efficace et le final est très sympa je trouve.

Ce matin, lorsque les orages grondaient, ça nous a permis de réviser nos couleurs et d’apprendre à bébé Lya comment on faisait le poisson ;) Et on a bien rigolé!

Après, on a enchaîné sur quelques comptines sur le thème de la mer et voilà la matinée est vite passée!

Bonne activité et bon weekend!

PS: N’hésitez pas à m’envoyer vos poissons en photo!!! coulon-isabelle@orange.fr

 

Semaine du 20 mars – semaine de la petite enfance du RAM

Classé dans : Au jour le jour....,Coups de gueule — 30 mars, 2017 @ 10:15

Que le temps passe vite! J’ai 2 semaines de retard à vous raconter!!!! Alors je vais essayer de faire dans l’ordre chronologique des évènements que ma petite troupe et moi-même avons vécu ces derniers temps….

La semaine dernière était organisée par notre Communauté de Communes, la traditionnelle « Semaine de la petite enfance ». Chez nous, c’est devenu une tradition puisque je crois que nous en sommes à la 5ème édition. C’est une semaine qui est toujours très attendue car elle est l’occasion de tester des ateliers différents que ceux proposés habituellement par notre RAM (Relai d’Assistantes Maternelles).

Cette semaine de la petite enfance a été crée en grande partie afin de célébrez et renforcer le trio formé par les familles, l’enfant accueilli et les professionnels de la petite enfance.

En réalité, on se rend compte que ce but est en partie utopique puisque l’évènement est organisé en semaine et donc généralement, en semaine, si les petits sont chez les professionnels de la petite enfance c’est que les parents eux sont au travail et donc ne peuvent pas se rendre aux ateliers proposés……bref…

Alors cette année, le programme était particulièrement alléchant. On nous avait parlé, lors de la réunion de septembre du RAM,  d’expositions et d’ateliers et tout cela tout autour de la musique….

Et chez nous, on était vraiment hyper excités de s’y rendre car on adore la musique!! J’ai des petits qui aiment chanter, danser, écouter un  morceau de musique pour se détendre, jouer de la musique…..Alors cette semaine consacrée à la musique, on avait vraiment hâte qu’elle arrive!

Et puis, à la réception du programme, ça a été un peu la douche froide… D’habitude, cette semaine était organisée dans une grande salle des fêtes pour que chacun puisse profiter pleinement de l’espace et de l’exposition….Là cette année, nous avons eu droit à la nouvelle salle de motricité rattachée à la crèche du canton..40m2 tout juste…gloups…. Concernant les ateliers autour de la musique….et bien nous étaient proposés les traditionnels ateliers « d’éveil musical » que nous faisons déjà 1 fois par mois lors des matinées du RAM… La seule différence était qu’on pouvait y aller à notre guise, sans inscription…. gloups gloups….. mon engouement s’était déjà un peu fait la malle……

Je pars du principe que « quand ça ne veut pas, ça ne veut pas »…. et la semaine dernière et bien ça ne voulait pas!!!! Car déjà le programme m’avait fait un peu perdre mon envie de me déplacer mais en plus il a plu des cordes toute la semaine. Alors autant vous dire, je suis du genre à sortir régulièrement, mais quand il pleut….pas du tout!!!! Quand vous avez 4 petits a préparer, chausser, installer dans la voiture, ressortir…. tout ça, sous la pluie….non décidemment c’est SANS moi!

J’ai attendu le vendredi, seul jour de météo clémente, pour me décider,quand même, à aller faire un tour du côté du RAM.

Nous sommes arrivés juste à l’heure pour l’atelier musical de 10h. Nous sommes donc allés dans la première salle du RAM, où en arrivant, dans une salle trop pleine d’adulte et d’enfants, et trop exigue pour accueillir un tel évènement, il a fallu déchausser tout le monde, enlever les manteaux, changer une couche et trouver une p’tite place pour profiter de l’atelier. Jusqu’ici aucun changement car les petits ont l’habitude de ces ateliers et ont donc suivi et participé comme ils le font à leur habitude. Ils ont fini par des rondes pendant que je restais avec ma petite Lya qui était un peu perdue au milieu de tout ce monde.

L’atelier fini, il a fallu vite se rechausser, se rhabiller car les suivants commençaient déjà à rentrer pour assister à l’atelier suivant. Une fois les 8 chaussures remises, euh non les 10 avec les miennes , nous avons réussi à sortir de la salle pour se rendre vers l’autre salle, passage par dehors obligé, pour aller voir l’exposition. Et une fois arrivés, et bien on recommence???? On se déchausse, on enlève les blousons….tout cela avec bébé Lya (9 bons kilos) dans les bras sinon ce n’est pas drôle, vous imaginez bien!

L’exposition était très succincte et je dirai très peu adaptée à la petite enfance justement. Dommage non??? Les organisateurs sont passés à côté de tout cette année…. Une exposition sur les instruments de musique en forme d’animaux. Alors on avait une contremouthb(contrebasse-mammouth), un rhinocordéon (rhinocéros-accordéon) et 3 autres espèces que je n’ai su identifier…. les petits non plus apparemment. Les objets étaient lourds, non accessibles librement, voire carrément interdits aux p’tite doigts baladeurs. Il leur a fallu 5 bonnes minutes pour prendre possession de la salle et des objets qui y étaient exposés. J’étais peu dispo du coup pour les accompagner car aucun espace n’avait été aménagé pour les tous- petits donc j’ai gardé Lya dans les bras. Au bout de 15 minutes, ils sont tous venus se regrouper autour de moi, j’ai pris ça comme un signe: ils avaient fait leur tour et ils attendaient qu’on parte…Ce que nous avons fait.

Arrivés à la maison, nus avons profiter de 30 minutes de jeux dans le jardin avant de déjeuner et avec toute cette logistique de la matinée, j’ai eu l’impression d’avoir fait mon sport pour la semaine!

Vous l’avez compris, je dresse un bilan plutôt négatif de cette semaine de la petite enfance proposée par notre RAM. Et ceci pour la première année en 5 ans… Les locaux non adaptés, l’exposition trop tassée et pas suffisamment réfléchie pour les tous-petits, l’atelier musical trop conforme à celui d’habitude….. Quel dommage!

Plusieurs collègues en ont tiré le même bilan et j’espère que nos suggestions remonteront suffisamment afin que l’année prochaine nous puissions renouer avec une vraie formidable semaine de la petite enfance.

Rassurez-vous, à la maison aussi, nous avons fait notre semaine de la petite enfance grâce au kit reçu gracieusement par « les Grands RDV de la petite enfance ». Un prochain article à venir….

musique

Semaine du 13 mars

Classé dans : Au jour le jour.... — 17 mars, 2017 @ 9:35

parc

Cette semaine le soleil était de la partie…..Nos journées ont été bien remplies et nous en avons bien profité…..

Voilà notre programme:

-Eveil musical au Ram ainsi que la conteuse qui nous a raconté 4 jolies histoires: l’ours qu’on réveillait pour le printemps, la petite fille qui n’arrivait pas à dormir, l’ogre dans son château et le pépin qui devenait un pommier . Les petits ont adoré et ont écoutés avec grande attention. BRAVO!

-Au grand air: promenade pour voir les animaux, promenade dans les vignes et goûter à l’aire de jeux.

-Nous avons coupé des pommes, des poires, des kiwis, de l’ananas et pressé des oranges pour faire une belle salade de fruits.

-Et puis nous avons joué ensemble aux dominos et au colorino et les petits ont joué librement laissant parler leur propre créativité.

La semaine prochaine s’annonce tout aussi chargée car c’est « la semaine de la Petite Enfance »…un beau programme nous attends!!! Vivement!!!

En attendant, bon week-end à tous!

 

Isa, c’est moi!!

Classé dans : Isa ? C'est moi!!,On plante le décor — 16 mars, 2017 @ 10:11

Presque 1 mois depuis la création de mon blog et déjà presque 800 visites…wahou…. je n’en reviens pas! Merci à tous ceux qui sont venus me lire, merci à ceux qui reviennent, merci a ceux qui viendront!!!

Il est désormais temps que l’on passe aux présentations non???

Pas mal, d’entre vous me connaissent….quelques uns très bien , certains peu, d’autres pas du tout! Quel dommage j’ai envie de dire…(ou quelle chance diront certains ….)

Alors, l’exercice n’est pas simple mais je vais essayer de faire au mieux…

Je m’appelle donc Isabelle, j’ai presque 33 ans (oui allez les 15 derniers jours des 32 je vous en fais cadeau…), j’habite dans une petite commune située en Haute Gironde proche de Blaye (j’entends d’ici les amateurs de vins dirent « ah oui les côtes de Blaye »….sachez qu’à Blaye il y a aussi une magnifique citadelle fortifiée par Vauban mais bon chacun ses références hein?). Je suis mariée depuis presque 10 ans et en couple avec mon cher et tendre depuis 19 ans. Maman de 3 filles : Emmy 9 ans, Candice 7 ans et Lorine 4 ans. Et puis donc ass mat depuis 5 ans.

Née dans la belle ville de Bayeux en Normandie, j’y ai grandi jusqu’à ma majorité. Ensuite, installés ensemble, et mon bac littéraire en poche, j’ai poursuivi en fac de droit….j’ai adoré mais les débouchés ne me convenaient pas…. oui je sais j’ai mis 3 ans à m’en rendre compte!… j’ai donc bifurqué vers une filière en commerce international: des langues, du droit, du commerce….. tout ce que j’aimais! A la base, j’ai toujours voulu travailler dans le tourisme… mais finalement ça ne correspondait pas avec mes envies de vie de famille. Qui a dit que l’orientation professionnelle était chose easy??

Mon dernier diplôme en poche et l’opportunité du travail de mon amoureux, nous avons décidé de quitter notre région natale et de venir installer nos valises en Gironde. Ca nous a pris comme ça…en 1 mois l’appart était rendu et le déménagement fait! J’ai rapidement trouvé du travail sur Bordeaux dans l’import export de vins tout d’abord puis dans l’export chez un grossiste en décoration. C’est enceinte de ma deuxieme et avec un licenciement économique tout frais que je me suis demandé ce que j’allais bien pouvoir faire dans ma vie…plus tard… vous entendrez: après mon congés parental!

Mon expérience de maman avait éveillé en moi des choses jusqu’alors inconnues et qui pourtant me plaisaient bien. Je me suis renseignée pour passer les concours d’instit, m’enfin avec 2 enfants de moins de 3 ans à la maison, il m’était impossible de remettre le nez dans les bouquins…et puis un jour je me suis dit « et pourquoi pas? » « et pourquoi pas moi? »…Dans tous les cas, je n’avais rien à y perdre… Donc j’ai constitué mon dossier de demande d’agrément et puis quelques mois plus tard j’avais mon agrément sans vraiment aucune difficulté. Le plus dur restait à venir: trouver des contrats…Bon entre temps, une mini graine Lorine avait décidé de fausser un peu les plans et donc tout s’est mis en stand by le temps qu’elle naisse. Cependant, à pein accouchée, j’ai repris mon prjet de plus belle, ça faisait 4 ans que j’étais à la maison en congés parental, j’avais besoin/ envie de retravailler. Et puis tout s’est fait naturellement puisqu’à la fin de mon congés maternité toutes mes places étaient remplies. Depuis, les contrats s’enchainent et j’en suis très contente!

Ca c’était pour le coté profesionnel…. passons au coté personnel…vous voulez bien?

Je suis une personne de nature gaie et optimiste.  J’ai toujours tendance a voir le vide a moitié plein plutôt qu’a moitié vide…. peu de choses me découragent, je fais partie des battants. J’ai ces signes des natifs du Bélier qui sont la détermination et la combativité. Je suis du genre à foncer tête baissée et à réfléchir après. J’aime avancer au feeling et même si parfois je me plante, même si parfois je tombe et que ça fait mal, je sais me relever et repartir encore plus forte, encore plus déterminée. Je suis franche et honnête. Je n’ai jamais su dire « j’aime » pour faire plaisir. Quand j’aime je sais le dire à cœur ouvert, quand ça me gonfle je le dis aussi (coucou mon prof de Lettres en Terminale qui n’a vu que mon profil pendant 1 an car je préférais papoter avec les copines derrière tellement il était ennuyant). Je ne sais pas faire semblant, dans tout les cas si j’essaie mes expressions me trahissent… J’aime rire et faire rire. J’ai toujours eu en moi ce p’tit grain de folie qui peut me faire partir dans pleins de fous rires. J’aime discuter pendant des heures avec des copines mais aussi avec des inconnus au parc ou dans la salle d’attente du médecin. J’aime les échanges et la simplicité. Je sais entendre le monde qui m’entoure et je sais être une oreille attentive quand on a besoin. Je me donne entièrement dans mes relations amicales, je ne suis pas la copine qui prend des nouvelles tous les jours mais mes copines savent que je suis là quand elles ont besoin et que je pense bien souvent à elles toutes. Je suis exigeante envers moi-même et j’apprends a ne pas l’être autant envers les autres. J’aime cuisiner et le chocolat(coucou les kilos en trop), inviter les copains à partager notre table, boire l’apéro à l’improviste et que ça se prolonge en soirée jusqu’à 3h du mat. J’aime le bio et aimerai en consommer davantage. J’aime lire des essais, des documentaires historiques et sociaux, des bouquins de psychologie…. Je n’aime pas les policiers et la science fiction. J’aime bricoler et jardiner.  J’aime voyager et découvrir de nouvelles choses. J’aime être bénévole dans l’association de l’école des filles ou dans le club de sport de mon mari. J’aime les choses simples que la vie et la nature nous offre et je sais m’en satisfaire.

Par contre, je ne m’ouvre qu’une fois. Si l’on me trahit ou se fiche de moi, je ferme tout et c’est terminé. J’ai appris avec les années à faire le tri autour de moi pour ne pas me compliquer l’existence et me faire des nœuds à l’estomac pour ceux qui n’en valent pas la peine. Je déteste l’injustice en général et les injustices au quotidien. Je ne supporte pas l’autoritarisme. J’ai peur de l’eau, des araignées et qu’on fasse du mal à ma famille. Je n’aime pas quand ça ne fonctionne pas comme je veux!

Voilà, je pense avoir fait le tour de mon « moi »…. j’espère que ceux qui me connaissant m’auront bien reconnu…. si vous avez des questions j’y répondrai avec plaisir et sincérité…

isa

 

 

Le retour des beaux jours !

Classé dans : Au jour le jour.... — 14 mars, 2017 @ 9:13

Et que fais-je avec mes p’tits loups quand le temps redevient doux et ensoleillé???

On SORT!!!! Cela fait des mois d’hiver, de froid, de pluie que nous sommes enfermés…Alors dés que le temps nous le permet, on file à l’extérieur! Et on a toujours beaucoup de mal à rentrer après.

Et ça fait tellement de bien!

Les matinées passent plus vite :personne ne se bagarre les jouets, personne ne pleurniche personne ne râle. Bref tout le monde profite du grand air et de ce que peut nous offrir la nature….

Aujourd’hui, nous avons rejoint une collègue et ses petits pour faire une belle ballade en campagne et profiter des moutons, des vaches, des fleurs…. Les grands ont marché en écoutant les consignes de sécurité quand nous étions sur les routes et bébé L. a fini par faire sa p’tite sieste allongée dans sa poussette. Quel bonheur la sieste en plein air!

A l’aller en voiture, j’ai toujours un flot continu de blabla en tout genre…..on discute, on chante….. Mais au retour, pas un bruit…je suis obligée de mettre la radio tellement ils sont apaisés…

Aucun doute, ça fait du bien à tout le monde de prendre l’air et je déclare donc la saison des ballades ouverte!!!!

 

a

PS: je souhaite la bienvenue au petit Hugo qui viendra nous rejoindre dans mon quotidien en septembre <3

Formation SST

Classé dans : Au jour le jour.... — 13 mars, 2017 @ 9:43

SST

Attention….sujet sensible!!!!

Alors, pour ceux qui l’oublient trop vite, dans le contrat de travail, l’assistante maternelle est l’employée et le parent est l’employeur…. Donc comme tout salarié en France, nous cotisons a raison de 48h par an au CPF (Compte Personnel de Formation) -ex-DIF-.

Il est pourtant rare que vous rencontriez des assistantes maternelles qui exploitent ce potentiel. D’ailleurs, pour diverses raisons…: celles qui pensent déjà tout savoir sur le monde de la petite enfance, celles qui ne connaissent pas ce droit à la formation, celles qui ne savent pas comment en profiter, celles que ça n’intéressent tout simplement pas et puis, et c’est la majorité, celles qui ne peuvent pas accéder à ces formations par refus de l’employeur.

C’est un sujet délicat il est vrai. C’est difficile, et je le comprends a 100%, de demander à ses employeurs de nous libérer quelques jours pour suivre une formation. Cela demande un gros effort aux familles. Il faut que les parents se débrouillent pour nous remplacer…poser des congés payés, des jours de RTT ou trouver un plan B pour s’occuper des chérubins.

J’ai été plusieurs années à ne pas pouvoir profiter de ces formations qui nous sont proposées et organisées par le RAM. La première raison était que ces formations étaient prévues sur 3 samedis… Je suis du genre « bête et tétûe » à mes heures perdues et il était absolument hors de question que je prenne sur mes journées de repos pour aller en formation… Je suis désolée mais tous les autres salariés en France sont en formation pendant leurs heures de travail et non pendant leurs jours de repos, non?? Alors pourquoi, nous, assistantes maternelles, devrions fonctionner différemment?

Les week-ends sont consacrés à ma famille, mes loisirs, mon repos!

La deuxième raison est que je n’ai pas osé demander aux parents le droit de pouvoir m’inscrire en formation. Parce que je venais de débuter un contrat ou parce que je savais que ça serait une galère pour certaines familles de s’organiser pour faire garder les enfants…. Bref….. Pendant tout ce temps, j’ai eu tort!

Désormais, je le précise lors des entretiens quand je rencontre les éventuelles futures familles. C’est un droit et je veux en profiter pleinement! Je le fais pour moi d’abord. Car je fais partie de ces personnes qui pensent qu’on apprend toute sa vie, qu’il n’est jamais inutile de se mettre à la page, et parce que je me dis qu’avant nous des salariés se sont battus pour avoir ce droit et qu’il ne faut pas attendre qu’il soit aboli pour pleurer…

Mais je le fais surtout pour EUX. Pour mes p’tits loups avec qui je passe mes journées, mes semaines…. Parce que la formation permet une introspection sur notre façon de travailler, sur nos façons de faire, de dire, de penser, de croire…. et que comme tout domaine professionnel, celui de la petite enfance évolue, change et ce qui se faisait il y a 5 ans ne se fait plus forcément ….

Cette année, j’ai eu la chance que mes 4 parents employeurs soient OK pour que je fasse la formation. Et fort heureusement car le thème m’intéressait énormément.

La semaine dernière, le lundi et le vendredi j’ai passé mon brevet de « Sauveteur Secouriste du Travail ». Un brevet valable 2 ans. Quelque chose que je n’avais pas vu depuis 5 ans lors de ma formation initiale d’assistante maternelle…. il était temps de dépoussiérer tous mes vieux souvenirs!

Alors pendant 16h de formation, on a revu les comportements et les techniques à adopter pour assurer les premiers secours. On est bien d’accord que j’espère ne jamais avoir besoin de les utiliser dans le cadre de mon travail ou dans ma vie privée. Mais je trouve cela rassurant de savoir, d’avoir appris…(même si sous le coup du stress, il n’est pas dit que je réussirai à appliquer ce que j’ai appris…. on ne peut jamais savoir comment on réagira… )

Mais j’ai appris, j’ai appliqué, j’ai secouru….des fausses victimes, des bébés en plastique….. et je me sens plus sereine à affronter un éventuel accident à domicile.  Saignements, étouffement, malaise, électrocution, brûlure, défibrillateur… n’ont presque plus aucun secret pour moi… (le défibrillateur de la formation ne fonctionnait pas).

C’est une formation que tout un chacun devrait suivre afin de pouvoir secourir n’importe quel inconnu dans la rue…

Et puis, la formation continue ça permet de passer, 2 jours en l’occurrence, avec les collègues. D’avoir le temps de se retrouver entre professionnelles, d’avoir le temps de discuter sans avoir d’enfants à surveiller, à occuper…d’avoir le temps d’écouter et d’entendre les comportements des unes et des autres, les expériences, les difficultés…bref une formation ça permet d’échanger entre adultes et ça fait beaucoup de bien de faire ce p’tit break annuel…. La formation, c’est aussi l’occasion de pas mal de rigolades, de fous rires, de liens qui se resserrent, qui se créent…

Ce matin, j’étais contente de retrouver mon quotidien avec mes p’tits loups et je remercie mes parents employeurs et mes supers collègues pour ces 2 jours de formation.

On choisit quel thème pour l’année prochaine?????

 

Soleil du 9 mars

Classé dans : Isa ? C'est moi!! — 9 mars, 2017 @ 9:57

Parce qu’aujourd’hui est un jour particulier… Parce qu’il y a 9 ans, le 9 mars 2008, naissait ma première fille, notre premier enfant, notre grande Emmy de 53cm et 4.330kg…..Parce qu’il y a 9 ans, nous faisions nos premiers pas dans la parentalité, les mains un peu hésitantes et le nez enfoui dans ce petit cou à la bonne odeur de liquide amniotique…Parce qu’il y a 9 ans, sans le savoir, la première pierre à mon édifice de réorientation professionnelle se construisait….

Emmy est née en pleine nuit, elle était tant attendue…. Celle que l’on nous avait promis venir en avance, s’était enfin décidée à nous rejoindre à 39SA et 5 jours…. Pour le côté prématuré, on repassera hein? :)

Emmy a pris son temps, elle est arrivée en douceur, sans trop de cris, sans trop de soucis ni d’inquiétudes. Elle fut un nourrisson tranquille… Du moment que le biberon était prêt à l’heure et les fesses au sec. Elle a fait partie de ses nouveau-nés qui font leurs nuits vers 2 mois.

Heureusement, en même temps, car à 2 mois et demi, il m’a fallu reprendre le chemin du travail. Et que font les jeunes mamans dont le congés maternité prend fin alors qu’elles ont à peine eu le temps de prendre leurs marques avec bébé??? Elles recherchent une assistante maternelle !!!

Et oui, j’ai la chance de connaître les 2 casquettes…celle de l’assistante maternelle et celle du parent employeur…

A l’époque, nous ne connaissions pas grand chose à toutes les étapes de développement du jeune enfant, à tous ces courants d’éducations et ça nous importait peu au final… Nous recherchions une personne qui nous ressemblait, qui saurait prendre soin de notre enfant pendant notre absence tout simplement.

Comme tout parent, nous avions des critères bien arrêtés. Pas de chien , pas de cigarette et une maison propre!

Une fois la liste de toutes les assistantes maternelles répertoriées par la PMI entre les mains, nous avons commencé à délimiter nos recherches au secteur géographique. Puis très vite, d’appel en appel, nous avons dû élargir… Nous recherchions quelqu’un pour quelques heures pour commencer et ça n’intéressait pas beaucoup. Après, il a fallu faire le tri entre celles qui ne travaillaient pas avant 8h le matin, pas aprés 17h le soir, celles qui ne travaillaient pas le mercredi….

Nous avions réussi à obtenir 2 rdv. Nous en sommes sortis dépités…comment allions-nous faire pour laisser notre enfant dans ces conditions? Entre la première qui habitait au 3eme étage et donc quand elle descendait les bébés pour aller en ville, elle en descendait 2 pour les mettre dans la poussette et ensuite les laissait seuls dans le hall, le temps d’aller chercher le troisième qui attendait « sagement » seul dans l’appartement…. Et la deuxième chez qui l’odeur d’humidité et de tabac froid envahissait les lieux…. Impossible!!! D’autant plus, qu’aucune des deux n’avait porté le moindre regard à celle qui se trouvait dans son cosy…

Bref! Dans quelle galère nous nous étions fourrés! Notre première vraie galère de parents! En dernier espoir, je mis une annonce sur un site de petites annonces en ligne et quelques jours plus tard, nounou Fred nous répondit! Ah!!!! Ouf!!!!! Le rendez-vous était pris avec un mélange d’espoir et de crainte….

La rencontre avec nounou Fred fut un régal. Cette jolie femme déjà maman d’une adolescence a très vite su nous prendre par la main et nous guider dans le monde des assistantes maternelles. Elle a su nous présenter sa façon de travailler simplement, on a vite senti qu’elle ne faisait pas semblant. Elle aimait faire beaucoup de choses, n’aimait pas faire certaines, rien n’était caché. Elle a fondu devant Emmy dans sa nacelle et nous a demandait l’autorisation de la prendre dans ses bras. Ce fut une évidence. Nus sommes ressorti en se disant « ça sera elle et pas une autre ». Elle n’avait pas de chien, sa maison était très bien entretenue et ça sentait bon! Bon elle était fumeuse…mais tant pis, nous savions qu’elle ne fumerait pas en présence d’Emmy et puis de toute façon c’était à elle que nous voulions accorder notre confiance et pas à une autre.

Emmy a passait les 2 premières années de sa vie chez nounou Fred. A raison de 50h par semaine, elle y a passé pas mal de temps…Elle est toujours partie avec le sourire et c’était le principal. Nous avons, bien entendu, parfois, eu des p’tits différends mais globalement nous avons entretenu des bonnes relations avec nounou Fred et encore aujourd’hui nous sommes toujours en contact (Fred si tu passes par là, je t’embrasse). En tant que maman, je me souviens avoir pleuré toutes les larmes de mon corps le premier matin où je l’ai laissé pour retourner au travail….avoir pleurer entre Blaye et Bordeaux et arriver les yeux rouges au bureau….Après j’ai toujours bien vécu le fait de laisser ma fille, je ne me suis jamais posé vraiment la question en fait, je n’avais pas le choix…c’était ainsi…. Ma deuxième grossesse se chargera de réveiller tous mes remords maternels….

Aujourd’hui, Emmy a 9 ans. Elle est toujours cette petite fille sage, sans histoires. Elle est du genre discrète et influençable. Elle grandit en restant cette petite fille tête en l’air…. Je l’appelle « ma blonde » tellement elle est capable de m’agacer, moi, cette maman, ultra-organisée (sûrement trop). Elle grandit en gardant son côté « fleur bleue » qu’elle a dû prendre de sa marraine….elle n’a pas fini de souffrir de ces futures peines de cœur… Elle a ce faux air de petite fille « cool, zen » alors qu’elle carbure aux Fleurs de Bach dès qu’une épreuve se présente à elle…Elle quitte petit-à-petit le monde de l’enfance pour rentrer dans celui de l’adolescence… Elle s’épanouit de jour en jour, dévoilant chaque jour un peu plus sa personnalité… Elle est cette petite fille qui aime la guitare autant que le solfège autant que le tir à l’arc. Elle est cette petite fille qui aime être au grand air: la montagne, la mer, la forêt…peu importe mais dehors! Elle est cette petite fille qui apprend bien à l’école mais qui admet déjà que ce n’est pas son truc…

Il y a 9 ans, elle venait tout bousculer dans notre vie de couple. Aujourd’hui, elle nous bouscule encore, nous obligeant à toujours se remettre en question dans notre rôle de parents. Elle subit l’exigence que subisse les aînés. Celle a qui on en demande toujours plus, toujours mieux.

Elle a 9 ans et même si parfois nos relations sont difficiles, tant nos caractères sont différents, elle est notre soleil du 9 mars car chaque année depuis sa naissance, le 9 mars il fait un soleil magnifique et des chaleurs des plus agréables.

Joyeux anniversaire ma Emmy <3

soleil

 

12
 

Vintagebonbondiycitations |
Nos Vies D'Animaux |
Lesenviesdemely |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Reefer 450 de Jeff
| Vente Greenline 33 état par...
| Lesloisirsdepaulinette