IsAssMat

Vis ma vie d'assistante maternelle

2022 ou l’épopée du quinquennat!

Classé dans : On plante le décor — 4 mars 2017 @ 22 h 03 min

Et plus précisément le 13 mars 2022… date jusqu’à laquelle je suis de nouveau autorisée à exercer le métier d’assistante maternelle agréée….

Comme vous l’aurez compris, jeudi dernier, j’ai reçu le fameux courrier que j’attendais, le fameux sésame: mon renouvellement d’agrément!!

Je l’attendais avec une certaine impatience car finalement sans lui, je me retrouve sans rien. C’est assez terrible en définitive, un seul morceau de papier avec l’entête du Conseil Départemental…Alors, comme toutes mes collègues, je l’attendais avec impatience et aussi avec, je dois l’avouer,  une pointe d’angoisse.

L’angoisse d’être refusée, l’angoisse de me retrouver du jour au lendemain sans métier, sans revenus! Car comme tout le monde, je travaille en premier lieu pour gagner ma vie et faire vivre ma famille.

L’agrément d’assistante maternelle agréée c’est un peu notre quinquennat…sans les primaires et sans les élections. Mais sinon c’est en tout point comparable à l’élection présidentielle et puis en plus c’est d’actualité…

Premièrement, nous avons notre campagne électorale: elle se résume à envoyer son dossier de demande de renouvellement (document cerfa de 5 pages) 6 mois avant la date butoir avec tout un panel de documents à fournir, les mêmes que 5 ans auparavant mais vous le savez l’administration française et sa « liste de documents à fournir » ont leur réputation à maintenir. Et puis, après, vous devez attendre bien gentiment qu’un travailleur social de votre PMI de rattachement daigne bien à vous donner un rendez-vous à votre domicile.

Ensuite, vient le fameux débat ou plutôt le fameux entretien avec le travailleur social. Donc à votre domicile, sur une créneau horaire qui vous convient plus au moins puisque bon vous travaillez à domicile et pendant que le travailleur social est présent vous pouvez difficilement être à 100% avec les enfants en accueil ce jour là….Hum!  Pour ma part, ce rdv s’est scindé en 2 rdv…. Quand on aime, on ne compte pas n’est ce pas?? Le premier rdv fut un entretien d’1h30. 1h30 pendant laquelle mes 3 grands accueillis ont du jouer en autonomie avec une Isa un peu trop loin, une Isa pas vraiment à regarder ce qu’ils faisaient, une Isa qui était là juste pour assurer le côté sécurité du jeu. 1h30 pendant laquelle on m’a demandé mon état civil et la composition de ma famille…??(pourquoi ai-je dû fournir 30 photocopies et un dossier de 5 pages pour ma demande de renouvellement) bref….mes motivations (remplies également dans le dossier de 5 pages), les enfants en accueil avec les horaires de travail (planning fourni dans le dossier de 5 pages) et la description de mon lieu de vie (remplie également dans le dossier de 5 pages)…. Alors la conclusion mes chers gens???? Ben 1h30 à répéter ce que ‘avais pris le temps d’écrire dans le dossier envoyé au Conseil Départemental… 1h30 de perdue pour moi, pour mes p’tits loups, peut être même pour le travailleur social?? Quoique…. A la fin de tout ce blablas, inutile au possible, la gentille assistante sociale m’a coupé net et m’a dit « on va s’arrêter là, j’ai un autre rdv de prévu et donc je reviendrai pour la 2eme partie de l’entretien »… J’ai cru qu’elle plaisantait…mais non, elle a sorti son agenda et m’a redonné rdv le mercredi d’après…

Une semaine à attendre, avec toujours cette p’tit bulle d’angoisse dans le creux du ventre….. puis un appel ce fameux mercredi matin pour me dire que finalement elle ne viendrait pas et qu’elle me redonné rdv 2 semaines après….no comment…. Tout le monde le sait, on n’a rien d’autre à faire que d’attendre puisqu’on travaille à notre domicile….. Sauf que ce mercredi matin là, à l’attendre, nous avons loupé l’occasion de faire notre ballade au marché! Grrrrrrr…….

Nous voici donc 2 semaines plus tard, et là le rdv est fixé à 14h30….Elle a l’air un peu pressée la p’tite dame, arrivée 10 min en retard,  et alors que nous avons passé ultérieurement 1h30 à parler de choses inutiles , là elle m’enchaîne les points qui sont pour moi essentiels. Nous passons donc en moins de 30 min, les questions de mon projet d’accueil, de mes difficultés au cours de ces 5 dernières années, mes attentes pour les 5 prochaines années, une journée type, les jeux et les activités proposés…. Le monde à l’envers! Et bien sûr après 30 min où j’essaie de placer le maximum de ce que j’ai à dire, elle me demande de visiter ma maison… et bien évidemment les chambres où sont en plein sommeil mes p’tits loups…. »Vous croyez que ça va les réveiller si on rentre dans les chambres? » J’ai eu envie de lui dire que non, ils avaient bu leur p’tit coup de Cognac avant d’aller à la sieste mais je n’étais pas sûre qu’elle comprenne la blague…. Donc à 15h20, soit 40 min après son arrivée et après m’avoir réveillé tous les petits, elle était déjà repartie son dossier sous le bras….et moi restée là, bouche bée….et les petits les yeux plein de sommeil….

Après c’est l’heure des élections… l’heure où la gentille dame écrit son rapport sur vous, votre vie, votre domicile…un rapport dont vous ne saurez jamais rien!

Puis vient les délibérations, l’heure de la commission avec le médecin de PMI qui statue sur votre sort. Avec un peu de chance, vous avez pu tirer du nez de la gentille dame, la fameuse date sinon vous n’avez plus qu’à scruter votre boite aux lettres….

Vous en tirez quoi de cette aventure??? Moi, mes conclusions sont assez amères. et pour plusieurs raisons….Déjà parce que cet entretien ressemble bien souvent beaucoup plus à une succession de pièges et de questions inappropriées plutôt qu’à un véritable échange que nous pourrions avoir entre professionnelles de la petite enfance. Parce que je ne comprends pas pourquoi c’est un travailleur social qui vient juger de notre faculté à exercer notre métier et pas une puéricultrice qui est bien plus habilitée. Parce que nous sommes formées et attentives au respect du rythme de l’enfant et qu’on nous demande de réveiller les enfants pendant la sieste …. Parce que vous ne voyez les personnes de la PMI qu’une fois tous les 5 ans pour venir vous fliquer à domicile….Parce que si vous avez mal répondu aux exigences de la PMI, la sanction est terrible!!

Dans notre secteur de la Haute-Gironde, nous avons la chance d’avoir des puéricultrices et des travailleurs sociaux correctes. Qui n’abusent pas de leurs fonctions. Malheureusement, nous ne sommes pas toutes logées à la même enseigne. Selon les départements, selon les puéricultrices, tout peut être différent et bien plus compliqué. D’un département à un autre, on vous interdit cela pour vous autorisez ceci…  A quand un référentiel national????

Pour ma part, j’ai passé toutes les étapes de mon renouvellement avec une certaine quiétude. Je connais mes capacités et mes difficultés. J’ai un projet d’accueil qui est clair et que je respecte au quotidien. Je n’ai rien à cacher. J’exerce mon métier en vraie professionnelle de la petite enfance et si  le personnel de la PMI pourrait passer tous les jours à l’improviste sans que j’ai peur de quoique ce soit!

A quand un véritable travail main dans la main avec la PMI et le Conseil Départemental? A quand une reconnaissance totale de notre métier par les institutions qui nous autorisent à exercer???….

17121409_10208823248598076_1908767795_o

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

Vintagebonbondiycitations |
Nos Vies D'Animaux |
Lesenviesdemely |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Reefer 450 de Jeff
| Vente Greenline 33 état par...
| Lesloisirsdepaulinette